Conférence sur l’institution judiciaire au Chili à l’IEP Rennes

Conférence “L’institution judiciaire au Chili, de Pinochet aux réformes modernisatrices”

15 juin 2015, Institut d’Etudes Politiques, SciencesPo Rennes

Jeanne Hersant, chercheure invitée à l’Institut des Amériques, prononcera une conférence intitulée “L’institution judiciaire au Chili, de Pinochet aux réformes modernisatrices.”, lundi 15 juin de 14h à 16h, à l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes.

Jeanne Hersant est sociologue à l’Universidad de Playa Ancha (Valparaiso, Chili) et chercheure invitée à l’Institut des Amériques.

Cet exposé visera à analyser les caractéristiques du fonctionnement de la justice chilienne des cinquante dernières années et la politique de transformation « modernisatrice » dont elle fait l’objet depuis les années 2000, ainsi que ses rapports avec le champ politique.

Il sera tout d’abord question du débat autour de la passivité de l’institution pendant la dictature, à la différence d’autres pays de la région et alors que le général Pinochet avait maintenu – au moins formellement – l’indépendance de la justice.

Il sera ensuite question plus précisément du fonctionnement de la justice inquisitoire au Chili – dans laquelle la présomption d’innocence n’existe pas – et de la façon dont celle-ci a mené la mise en examen du général à la fin des années 1990.

Enfin, nous verrons le contexte politique dans lequel s’est imposée la réforme de la procédure pénale, entrée en vigueur progressivement entre 2000 et 2005, et tenterons d’expliquer la coexistence au Chili, aujourd’hui, d’une justice inquisitoire écrite et d’une justice accusatoire orale fondée sur la présomption d’innocence et le principe d’une procédure contradictoire.