Archives de catégorie : Vie culturelle d’ici et d’ailleurs

Restauration numérique film Raul Ruiz sur la Loi Indienne de l’Unité Populaire

Pendant les années de l’Unité Populaire, la question de terre mapuche a eu une place importante dans le programme du gouvernement. Le cinéaste Raul Ruiz a enregistré une manifestation massive à Temuco en 1971 où Allende s’engage avec le peuple mapuche pour une nouvelle Loi Indienne. La seule copie de ce document filmique «Ahora te vamos a llamar hermano» se trouvait dans l’Archivo Storico delle Arti Contemporanee en Italie et avait été projeté pour la Biennale dans le programme de octobre 1974 “Témoignages cinématographiques sur le Chili” (Testimonianze cinematografiche sul Cile). Il a été restauré en Bologne en 2012. Au Chili il a eu son avant-première au 19° Festival International de Cinéma de Valdivia en 2012.

Fiche technique “Ahora te vamos a llamar hermano”

court métrage fiction
Format: 16mm
Duration: 20 min.
Date de réalisation: Chili (1971)
Autre titre : Désormais nous allons t’appeler frère
Réalisé par : Raoul Ruiz
Synopsis :

Le film a pour sujet la première loi proclamée par Allende à son arrivée au pouvoir. Cette loi fait des indiens Mapuchi des citoyens à part entière, bénéficiant de tous les droits. Manifestation de liesse de la foule et discours des indiens. Film tourné en 1 jour.

Scénario : Raoul Ruiz
Montage : Carlos Piaggio
Production : Citelco
Image : Mario Handler
Son : José de la Vega
Prix, Festivals : Venise 1974, Pesaro 1971, Madrid 1971, Londres 1971, Bruxelles 1971, Rotterdam 1972

Canto General en concert à Rennes le 28 Mai

Le CANTO GENERAL

à l’Eglise St Augustin de Rennes

samedi 28 mai 2016 à 20h30

Concert organisé par l’association « Les Chemins de la Voix ». Le Choeur du Canto dirigé par Jean Golgevit, chantera le « Canto General » de Pablo Neruda et mis en musique par Mikis Theodorakis.

Poèmes écrits par Pablo Neruda, œuvre maîtresse de la poésie latino-américaine de tous les temps. On y retrouve toute la passion du poète pour son peuple et son pays, le Chili, ainsi que toute sa rage de vivre. Œuvre de grande allure, le Canto General est écrit dans un langage sonore très direct et persuasif.
La musique et le texte y sont très intimement liés, parce qu’ils expriment un profond attachement aux inquiétudes des deux peuples qui ont eu à lutter contre l’oppression, deux peuples très éloignés géographiquement, mais proches dans leurs préoccupations.

Mikis Theodorakis met en musique 13 poèmes pour solistes mezzo et baryton, chœur et orchestre. Le grand mérite de Theodorakis est d’avoir su interpréter le cri poétique du chilien Pablo Neruda sans renoncer à ses racines grecques et méditerranéennes.

Solistes : Gabriela BARRENCHEA et Jean-Christophe GREGOIRE
Piano : Pascal KELLER
Bouzouki : Dimitris MASTROGIOGLOU
CHŒUR DU CANTO –  50 choristes
Récitant : Jean Luc KEROUANTON
Direction : Jean GOLGEVIT

Réservez vos places de classique et opéra pour : CANTO GENERAL – Eglise Saint-Augustin 10 RUE DE MIRABEAU 35000 Rennes
Le prix des places est compris entre : 11.80 et 16.80 €
Date : samedi 28 mai 2016

afiche nerudapour plus d’info: https://librairieforumdulivre.wordpress.com/2016/04/23/canto-general-concert/

Paris: Weekend du Doc Chilien

Projection & Rencontre
Reprise des films sélectionnés au Festival Visions Du Réel

Un événement organisé par Films d’Altérité – Viseur et Ci’Noche avec le soutien de ChileDoc, Maison du Chili, Fedach France, Rencontres du Cinéma.

4 films documentaires  chiliens contemporains.
SAMEDI 23 AVRIL 2016
18h – HIJA (Fille) de Maria Paz González
*séance en présence de la réalisatrice
2011 / Chili / 83‘ / VOSTFR
Un « road movie » incertain où une mère et sa fille voyagent tout au long du Chili afin de trouver leurs proches parents : la sœur de la mère et le père de la fille.*séance en présence de la réalisatrice

20h – EL CIRCO POBRE DE TIMOTEO – Film Inédit
(Le Cirque Pauvre de Timoteo) de Lorena Giachino Torréns 2013 / Chili-Argentine / 76′ / VOSTFR
En coulisses, confrontés à l’avenir incertain, Timoteo et sa troupe de cirque ne peuvent se résoudre à envisager la fin malgré les inévitables conflits.

DIMANCHE 24 AVRIL 2016
18h – Film Inédit
SURIRE de Bettina Perut et Ivan Osnovikoff
2015 / Chili / 80′ / VOSTFR
A 4300 mètres d’altitude, au Salar de Surire, les derniers habitants de la culture aymara survivent entourés des flamants, lamas et les travaux de l’extraction minière.

20h – Séance en présence d’un des réalisateurs suivie d’un cocktail
EL MOCITO de Marcela Said et Jean de Certeau
2011 / Chili / 70’ / VOSTFR
Jorgelino, « boy » des tortionnaires de la DINA, la police secrète de Pinochet, fut témoin des pires atrocités après la dictature. Il décide enfin d’arrêter son silence.

Au Cinéma Christine 21
4, Rue Christine 75006 – Paris
5€ / UGC + 1€weekend doc chilien

Cinéma: Le Procès Pinochet

Genre : Documentaire
Origine : Français
Réalisateurs : Sarah PICK  et Fabien LACOUDRE

Année: 2015
Durée : 79 mn.

Ce film restitue les 8 jours d’audience du procès de la dictature du général Pinochet.Un document inédit et capital pour l’histoire, pour la mémoire et pour la justice.

Les réalisateurs parlent du projet:

“Le 8 décembre 2010 s’ouvre devant la cour d’Assises de Paris le procès dit Pinochet.
Treize responsables chiliens et un argentin sont jugés en absence pour arrestations et séquestrations accompagnées de tortures et d’actes de barbarie dans les cas des disparitions de quatre citoyens français au Chili sous la dictature du général Pinochet.
Au cours des audiences, près d’une trentaine de témoins mais aussi d’experts venus du monde entier défilent à la barre, reconstituant ainsi, de manière implacable, 37 ans après les faits, les circonstances de l’élimination des quatre citoyens français dans le contexte social et politique du Chili.
Alors qu’on recense officiellement 1 198 cas de disparition, 3 197 exécutés politiques et près de 30 000 cas de torture, les crimes de l’Humanité ayant eu lieu sous la dictature de Pinochet restent encore largement impunis au Chili. Pour la première fois, et au-delà des cas des quatre Français, c’est l’ensemble de la dictature et de l’appareil répressif mis en place par la junte militaire qui sont jugés lors de ce procès qui revêt une portée juridique importante sur l’avènement progressif d’une justice internationale. Impossible au Chili, un tel procès a pu être ouvert en France en vertu de la législation française, et en raison de la nationalité des quatre Français.
Etant donné la dimension historique et universelle de ce jugement – inédit, à l’instar des procès Barbie, Touvier et Papon, pour crimes contre l’Humanité – le président de la cour d’Assises ordonne son enregistrement pour l’histoire, la justice et la mémoire.
Le 13 mars 2013, à la demande de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), le Tribunal de Grande Instance de Paris délivre l’autorisation d’utiliser les archives filmées et donne son feu vert à leur diffusion dans le cadre de notre projet de documentaire.
En juillet 2013, les Archives nationales nous remettent plus d’une cinquantaine d’heures d’enregistrement, soit l’intégralité du procès.
Sur la cinquantaine d’heures d’archives ainsi récupérées, et après plus d’un an et demi de travail, nous avons réalisé un film documentaire de 79 minutes intitulé « Le Procès Pinochet ».
Sans ajouts de commentaires et sans voix off, « Le Procès Pinochet » reconstitue de manière très fidèle le déroulement du procès depuis son ouverture jusqu’à la lecture du verdict.
Le film forme un ensemble d’archives unique, un témoignage pour l’histoire et la mémoire des générations futures.”

Source : Le Procès Pinochet

Pour plus d’informations sur ce procès, voir le dossier sur site de la FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme).

Semaine de la Francophonie au Chili

14ª Semana de la Francofonía en Chile

AFFICHE FRANCOFONIA2016-2-3.indd

En el contexto del Día Internacional de la Francofonía (20 de marzo), las embajadas y delegaciones francófonas organizarán una serie de festividades en torno al idioma y a las culturas francófonas.

Entre las actividades destacadas figuran el concierto de gipsy jazz del guitarrista Rodolphe Raffalli y la semana de cine francófono en la Cineteca Nacional-Centro Cultural Palacio de la Moneda.

15 de marzo, 20.00hrs
Recital de Rodolphe Raffalli Trío
Teatro Nescafé de las Artes, Santiago.

Del 16 al 24 de marzo
Semana de cine francófono
Cineteca Nacional

Programación detallada próximamente en línea

en el sitio del Instituto Francés

Sortie en France du film chilien El Club

El Club : le film polémique sur l’Eglise chilienne

El Club film

El Club : le film polémique sur l’Eglise chilienne

Dans El Club, huis-clos de prêtres criminels, Pablo Larraín (qui dénonçait dans No la puissance du marketing) s’attaque à l’un des tabous de l’Eglise. Alors que les scandales de prêtres pédophiles se sont multipliés au Chili ces dernières années, le réalisateur dénonce la complicité des institutions catholiques, qui cachent les prêtres dans des maisons qui s’apparentent davantage à des résidences secondaires qu’à des lieux de pénitence.
Une impunité largement montrée dans le film, où aucun des quatre hommes d’Eglise ne montre de repentance envers ses crimes. Les contraintes sont légères et posées par une sœur qui se répand en sourires condescendants qui soulignent que « tout va bien ici ». Jardinage, courses avec le lévrier de la maison, tous paraissent libres et vides de toute remise en question.

Notre avis sur le film :

Le spectateur est pourtant bien vite happé par le flot du passé de ces hommes. Il prend la forme – presque d’une insupportable crudité – du témoignage d’un ancien enfant de chœur, victime des abus du dernier arrivé. Cette terrible litanie fera office de refrain au film, de plus en plus noir et violent.

[U]ne narration glaçante.

Car les coups aussi sont crus, brutaux, sans artifices esthétisants, pour quelques scènes qui mettent en images la tension et la violence intérieure des personnages.
Dans la brume partout présente, c’est un véritable procès de l’Eglise qui se tient. Pétri de haine, l’ancienne victime, transformée en brute à la personnalité ambiguë, promet de « faire un ragoût de curé« , tandis que le jeune prêtre envoyé en mission d’enquête se heurte au silence obstiné de ces pénitents qui croient encore incarner les valeurs catholiques. Deux Eglises se confrontent : la progressiste, qui tend à dialoguer avec la société et à lui avouer ses fautes, et la conservatrice, désireuse de garder ses secrets enfouis.

Lauréat d’un Ours d’Or au dernier festival de Berlin, El Club s’empare d’un thème rarement porté à l’écran et réussit le pari de dénoncer sans être catégorique, par le simple fait d’une narration glaçante.

On ne peut ressortir indemne de El Club. L’ambiance est pesante, les mots sont durs, la violence partout suggérée. Oserait-on dire que c’est trop en faire ? Peut-on reprocher la grandiloquence d’un film qui se veut avant tout un pavé jeté dans les marécages insalubres de l’Eglise chilienne ?

Source: http://publikart.net/el-club-le-film-polemique-sur-leglise-chilienne/#

Synopsis et infos :

Dans un village de pêcheurs, une maison accueille de curieux habitants : quatre curés, cachés par l’Eglise, font leur pénitence sous la surveillance d’une soeur. Accusés de pédophilie, ils sont à l’abri de tout. Jusqu’à ce qu’un commanditaire de l’Eglise vienne enquêter après le suicide de l’un d’entre eux…

Sortie : le 18 novembre 2015
Durée : 1h37
Réalisateur : Pablo Larraín
Avec : Alfredo Castro, Roberto Farías, Antonia Zegers
Genre : Drame

La Bande annonce :

RAOUL RUIZ – Agenda – Maison de l’Amérique Latine

RAOUL RUIZ

HOMMAGE

19 NOV 2015 À 19H, Maison de l’Amérique Latine (217, bd. Saint-Germain 75007 Paris)

A l’occasion de la parution du livre de Benoît Peeters et Guy Scarpetta :

  • Projection d’un court métrage inédit du réalisateur franco-chilien Raoul Ruiz, Colloque de chiens (1977, 22′)
  • Présentation du livre RAOUL RUIZ le magicien par les auteurs

Si Raoul Ruiz (1941-2011) est reconnu dans le monde entier, sa filmographie reste labyrinthique et les informations à son propos sont lacunaires et fréquemment erronées. Ce livre permet enfin de prendre la mesure d’une œuvre majeure du cinéma moderne.

Dans ses conversations avec Benoît Peeters, Ruiz évoque son parcours de manière vivante et paradoxale ; il se révèle également comme un penseur du cinéma aussi profond qu’original. Après un beau portrait du cinéaste, Guy Scarpetta analyse de manière approfondie neuf de ses films les plus importants.

Abondamment illustré, ce livre propose aussi des entretiens avec des actrices et acteurs : Anne Alvaro, Feodor Atkine, Arielle Dombasle, John Malkovich, Jacques Pieiller, Melvil Poupaud, Edith Scob, Christian Vadim, Elsa Zylberstein, ainsi qu’avec sa femme, la cinéaste Valeria Sarmiento.

en savoir + sur le livre

Artistes invités : Anne Alvaro, Feodor Atkine, Arielle Dombasle, Jacques Pieiller, Melvil Poupaud, Edith Scob

Source: RAOUL RUIZ – Agenda – Maison de l’Amérique Latine

Proyecto: 40 años afiche político en Chile 1970-2011

Sitio web de afiches políticos que van desde 1970 hasta 2011, disponibles en el sitio : http://afichepoliticoenchile.cl/

A continuación la explicación del proyecto:

“La exposición 40 años de afiche político en Chile: 1970-2011, se plantea como algo más que una exhibición; busca ser un evento que concentre una muestra representativa de ciento cincuenta afiches políticos desde la Unidad Popular hasta los movimientos sociales del 2011.

El objetivo es convertir este evento en un referente histórico en el campo de la gráfica política, cuyo eje principal son cuatro etapas claves de nuestra historia reciente: Unidad popular, el afiche en la clandestinidad, plebiscito y transición, y los recientes movimientos sociales que inauguraron la segunda década del presente siglo.

Formatos diversos, técnicas variadas, distintas expresiones visuales, comunicar un anhelo ya sea de esperanza, resistencia, cambio y desencanto; impactar en la colectividad mediante la imagen, capturando la atención del espectador distraído inserto en el espacio cotidiano de lo público.

La exhibición de este ejercicio de cuatro décadas, es la continuación natural del trabajo de investigación de Mauricio Vico, académico del Departamento de Diseño de la Universidad de Chile, autor de los principales libros sobre el tema, que junto con Rodrigo Vera Manríquez, académico de la misma casa de estudios, son los responsables de esta muestra.

La mirada curatorial implica declaradamente un sesgo: se trata del afiche que comunica desde las bases, que construye por medio de la imagen un sentido de comunidad, expresión de identidad de quienes buscan construir una sociedad más justa, una sociedad que avanza pero que también a veces tranza, describiendo un derrotero temporal, al mismo tiempo que conceptual, desde la esperanza en un proyecto político truncado, hasta el descontento generalizado de un país que exigía –y sigue exigiendo- profundos cambios a la herencia autoritaria y poco representativa del sentir de muchos; de quienes reflejan en los afiches sus esperanzas de un futuro más justo.

Son ciento cincuenta ejemplos de lucha gráfica que caracterizan momentos distintos del acontecer nacional, que de manera individual como colectiva, constituyen un preciado documento histórico.

Los afiches provienen de diversas colecciones y fondos documentales, muchos de ellos guardados durante años y por vez primera expuestos al público, en las condiciones materiales que denotan la forma en que el tiempo los castigó por ser la memoria viva de un mensaje que algunos consideraron peligroso de comunicar. Si así fue, es porque la comunicación visual sigue siendo herramienta de lucha política, y esta exposición pretende ser un referente de lo que se ha hecho y de lo que se puede llegar a hacer en el campo del afiche político. El despliegue de un discurso visual en perspectiva histórica que contribuya a la valoración de esta instancia como un factor de cambio social”.

Los organizadores
Santiago, julio de 2015.

**La exposición se inauguró el 18 de Julio  en el Museo de la Solidaridad Salvador Allende, Santiago, Chile. Hasta el 11 de septiembre 2015.

––––––––––––––––––––––––––––

Mauricio Vico Sánchez
Diseñador Gráfico UTEM, Licenciado En Estética PUC, Licenciado en Teoría e Historia del Arte Universidad de Chile, Doctorando en Investigación de Diseño Universidad de Barcelona, España. Ha publicado varios libros como: “Desbocados”, “Artesanos, Artistas, Artífices”, La Escuela de Artes Aplicadas de la Universidad de Chile, 1928-1968″, (coautor). “Un grito en la pared”, Psicodelia, Compromiso Político y Exilio en el Cartel Chileno, (Ganador del Premio Altazor 2010, categoría Artes visuales: Ilustración y Diseño), “Cartel Chileno 1963-1973” (coautor), “El afiche político en Chile 1970-2013” (autor). Ha escrito en revistas, artículos en torno al diseño nacional, dictado conferencias en: España, Argentina, Finlandia, Ecuador y Cuba. Ha sido editor general de los libros “Animal Cautivo” de la poeta y visualista Lila Calderón, y “+ de 100 Definiciones de Diseño”.

Rodrigo Vera Manríquez
Licenciado en Artes mención Teoría e Historia del Arte. Magíster en Artes mención Teoría e Historia del Arte. Ambos grados académicos obtenidos en la Universidad de Chile. Doctorando en Historia de Chile, Universidad de Chile. Becario CONICYT y becario del Gobierno Francés para desarrollar pasantía de investigación en la Université de Rennes 2, Francia. Diversas publicaciones que incluyen libros, capítulos de libros y revistas indexadas tanto en Chile como en el extranjero, sobre línea de investigación vinculada al desarrollo de la cultura material y visual en el contexto del Estado Benefactor. Actualmente es Académico en la Escuela de Diseño, FAAD, Universidad Diego Portales y en el Departamento de Diseño de la Facultad de Arquitectura y Urbanismo de la Universidad de Chile.

––––––––––––––––––––––––––––

Créditos:
Curatoría: Mauricio Vico Sánchez, Rodrigo Vera Manríquez.
Asistente proyecto: Patricio Bascuñán Correa.
Fotografía: Tamara Kramarenco Müller.
Diseño web: Roberto Osses Flores.
Diseño catálogo: Rodrigo Dueñas Santander.
Diseño afiche: Eduardo Le Blanc.
Talleres de afiche: César Vallejos.

––––––––––––––––––––––––––––
Agradecimientos:
Margarita Alvarado
Antonio Kadima
Vicente Larrea
Enrique Muñoz A.
Patricio Rueda
Leandro Vivanco
Fundación Salvador Allende

GAM | Chile desde adentro

El libro “Chile from within” celebra 25 años con su primera edición en español, conferencias y una gran muestra con las imágenes que lo transformaron en ícono de la fotografía nacional.

Es 1988. La fotógrafa Susan Meiselas llega a Chile enviada por la legendaria Agencia Magnum para cubrir el plebiscito. Ya en el país, la estadounidense contacta a fotógrafos locales para publicar un retrato de Chile en dictadura, desde dentro. Así nació Chile from within, libro que se publicó en 1990 con 75 imágenes en blanco y negro de 16 fotógrafos junto a textos de Marco Antonio de la Parra y Ariel Dorfman.

El libro se transformó en un referente de la fotografía nacional y sus imágenes se han expuesto en Estados Unidos, Canadá, Francia y Chile. Ahora 71 de esas fotografías se exhiben para celebrar 25 años de su publicación.

La muestra Chile desde adentro recorre Chile desde 1973 hasta 1988 a través de la mirada de Paz Errázuriz, Alejandro y Álvaro Hoppe, Helen Hughes, Jorge Ianiszewski, Héctor López, Kena Lorenzini, Juan Domingo Marinello, Christian Montecino, Marcelo Montecino, Óscar Navarro, Claudio Pérez, Paulo Slachevsky, Luis Weinstein y Óscar Wittke. La exposición curada por Jorge Gronemeyer incluye además un video con palabras de sus autores, objetos vinculados al libro original y una revisión al uso político de la imagen imagen fotográfica en diversas publicaciones en Chile en tiempos de dictadura.

Para conocer más sobre esta exposición fotográfica, consultar el sitio http://chiledesdeadentro.cl/

Source: GAM | Chile desde adentro

Documentaire sur Allende gagne prix au Festival de Cannes

allende documentalLe prix “L’œil d’or” du Festival de Cannes 2015 revient à Marcia Tambutti Allende pour Allende, Mi abuelo Allende (Au-delà d’Allende, mon grand-père).   

Marcia Tambutti Allende présentait ce documentaire dans le cadre de la Quinzaine des Réalisateurs. Au Chili, trente cinq ans après le coup d’État qui a renversé son grand-père, Salvador Allende,  elle retrouve les souvenirs familiaux, les images de leur vie quotidienne. Un passé intime qui lui est inconnu, enterré sous l’image politique d’Allende.

Scène du documentaire:

Source: Franceinter.fr

Ver noticia en español: Elmostrador.cl

“Allende en su laberinto”, film de Miguel Littin

Voir interview de Miguel Littin à la chaine de télévision CNNchile (07/sept./2014):

Patricio Guzmán à la Berlinale 2015, Festival du Film de Berlin 64e édition

Patricio Guzmán, réalisateur chilien établi à Paris, a gagné ce samedi 14 Février l’ours d’argent – prix meilleur scénario- pour son dernier film Le bouton de Nacre” (El botón de Nácar).

afiche el boton de nacar

Le bouton de Nacre est une histoire sur l’eau, le Cosmos et nous. Il part de deux mystérieux boutons découverts au fond de l’Océan Pacifique, au large des côtes chiliennes. Voir un résumé.

Voir la fiche technique dans l’Enciclopedia del cine chileno.

Voir aussi la participation du réalisateur sur le site officiel du Festival Berlinale.

“La dance de la réalité” de Alejandro Jodorowsky

Coproduction Chili -France-Mexique, le film La dance de la réalité (2013) recrée la vie du réalisateur franco-chilien Alejandro Jodorowsky, notamment la période de son enfance dans sa ville d’origine Tocopilla, au nord du Chili.

Voir la fiche technique dans l’Enciclopedia del cine chileno

Voir aussi la bande annonce officielle:

Alejandro Jodorowsky et Pascale Montandon, face à leur public suite à la projection de « La Danza de la Realidad » (La Danse de la Réalité) au festival Utopia cinéma L’Ecran à St-Denis en Février 2014.

Connexions sur le TEMPS LONG / Conexiones en el TIEMPO LARGO

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search